Effets des ions positifs du vent Foehn en Suisse

photo du vent foehn en suisse

Le vent Foehn qui souffle en Suisse produit des ions positifs nocifs pour la santé.

Les  ions positifs ont une attraction  spéciale aux particules de poussière et aux polluants de l’air. De plus, les polluants tendent à détruire les ions négatifs ; en effet, les zones polluées présentent un haut niveau d’ions positifs et un niveau moindre ou nul d’ions négatifs.

L’excès de ions positifs dans l’air peut causer des douleurs, des sudations, des irritations, de la chaleur, de fortes réactions émotionnelles, en général très désagréables, telles que la colère, l’excitation, la confusion, l’incapacité à se concentrer, une chute dans la quantité globale d’oxygène présente dans l’organisme et parfois des dépressions.

On constate une présence importante d’ions positifs dans la manifestation de maladies, les problèmes cardiaque, circulatoire, respiratoire et dans les maux de tête.

Les ions positifs produisent ces effets en augmentant les niveaux de sérotonine dans l’organisme, hormone produite par la glande pinéale et qui déséquilibre le rapport normal entre la sérotonine et la mélatonine, ainsi que tout le système endocrinien.

De tels déséquilibres semblent reliés à beaucoup de phénomènes psychosomatiques, à des états mentaux spéciaux et à quelques pathologies, comme la schizophrénie et la dépression.

Une manifestation extrême des effets dangereux des ions positifs se révèle dans le foehn, vent chaud et nocif qui souffle en Bavière, en Autriche et en Suisse.

Le foehn est chargé d’ions positifs et ses effets sont la dépression, la confusion, la colère et des états physiques de souffrance.

Pour la loi suisse, le foehn constitue un élément de circonstance atténuante dans les délits commis pendant les jours où celui-ci soufflait.

Les ions négatifs ont , au contraire, des effets bénéfiques sur l’organisme, en stimulant un état de relaxation, de bien-être, de paix.

Une grande quantité d’ions négatifs se trouve en général dans l’air de la montagne. Leur carence provoque un blocage du flux d’énergie dans le corps (dans les bronches et dans les poumons).

Qu’ils soient négatifs ou positifs, un manque d’ions provoque le même effet que la forte présence d’ions positifs.

Si vous souffrez du Foehn lors de vos vacances en Suisse,  procurez-vous une tourmaline de couleur ou une tourmaline noire car les tourmalines produisent les mêmes effets bénéfiques que les ions négatifs.

voir aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *