Découverte d’une baleine à quatre pattes au Pérou

Découverte d’une baleine à quatre pattes au Pérou

Des chercheurs ont annoncé la découverte d’une ancienne baleine à quatre pattes, trouvée dans des sédiments marins vieux de 42,6 millions d’années le long de la côte du Pérou.

Selon les chercheurs, la présence de petits sabots au bout des doigts et des orteils de la baleine ainsi que de la morphologie de ses hanches et de ses membres suggèrent que cette baleine à quatre pattes pouvait marcher sur la terre ferme.

D’autre part  les caractéristiques anatomiques de sa queue et de ss pieds, y compris de longs appendices palmés, similaires à ceux d’une loutre, indiquent que c’était également une bonne nageuse.

Il s’agit du premier registre indiscutable d’un squelette de baleine à quatre pattes pour l’ensemble de l’océan Pacifique, probablement le plus ancien des Amériques et le plus complet en dehors de l’Inde et du Pakistan.

En 2011, une équipe internationale a organisé une expédition sur le terrain au cours de laquelle ils ont fouillé les restes d’une ancienne baleine qu’ils ont depuis nommée Peregocetus pacificus. Cela signifie la baleine itinérante qui a atteint le Pacifique.

À l’aide de microfossiles, les couches de sédiments dans lesquelles le squelette a été positionné datent précisément de l’Éocène moyen, il y a 42,6 millions d’années.

Les détails anatomiques du squelette leur ont permis d’inférer que l’animal était capable de manoeuvrer son grand corps (jusqu’à 4 mètres de long, queue comprise), à ​​la fois sur terre et dans l’eau.

L’âge géologique de la nouvelle baleine à quatre pattes et sa présence le long de la côte ouest de l’Amérique du Sud confortent fortement l’hypothèse selon laquelle les cétacés primitifs ont atteint le Nouveau Monde à travers l’Atlantique Sud, de la côte ouest de l’Afrique à l’Amérique du Sud.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *