Comment consulter vos annales akashiques

Que sont les annales akashiques ? à quoi servent-elles et comment les utiliser pour corriger notre vie présente grâce à nos erreurs du passé

Comment consulter vos annales akashiques

Que sont les annales akashiques ?

Les annales Akashiques, que l’on appelle aussi la «mémoire de l’Âme», sont un lieu spirituel où sont enregistrées les archives de la vie de chaque être humain, le bien qu’il a fait, le mal, ses erreurs, ses réussites, ses différentes incarnations, ses dettes karmiques, payées ou non.

Elles sont aussi appelées la «Mémoire de l’Univers» parce qu’elles renferment toutes les étapes évolutionnaires de l’Univers, ses changements, ses cataclysmes, ses trésors, son histoire, etc.

Vous pouvez aller dans les  Annales Akashiques pour voir votre vie, vos vies passées, visiter des monuments anciens, mêmes ceux qui n’ont pas encore été découverts, découvrir les civilisations anciennes etc. Il n’y a aucune limite à ces voyages si ce n’est celles que vous vous fixerez vous-mêmes.

Les Annales Akashiques sont la mémoire de l’Univers ; elles contiennent toute l’histoire de l’Univers, des civilisations, mais aussi de chaque être humain.

A quoi servent les Annales Akashiques ?

Les Annales Akashiques peuvent être consultées pour notre évolution personnelle en visionnant nos différentes incarnations passées, ce que nous avons fait de bien et/ou de mal, de manière à comprendre le pourquoi et le comment de ce que nous vivons dans le présent, et éventuellement de corriger nos erreurs. Elles peuvent être consultées aussi dans la recherche de la vraie vérité dans tous les domaines, que ce soit l’histoire des civilisations anciennes, l’existence des extra-terrestres, etc… tout est possible.
Elles peuvent aussi être consultées, comme le faisait Edgar Cayce à des fins thérapeutiques.

Comment consulter les annales akashiques ?

Pour pouvoir consulter les Annales Akashiques, la première des choses est de vous poser la question :
« Pour quelles raisons est-ce que je veux consulter les annales ?« , car sachez que si vos intentions ne sont pas pures et altruistes, vous ne pourrez pas entrer dans les Annales.

1- Choisissez un moment dans la journée où vous serez certain de ne pas être dérangé.

2- Installez-vous confortablement soit dans un fauteuil soit dans un canapé, voire votre lit. Si vous avez tendance à vous endormir facilement, installez-vous en position assise.

3- Vous pouvez passer une musique de relaxation’, mais de préférence sans paroles (vous auriez tendance, involontairement, à suivre les paroles, ce qui nuirait au résultat désiré).

4- Une fois bien installé, fermez les yeux et respirez normalement, n’essayez pas de contrôler votre respiration, laissez faire ; faites le vide dans votre esprit et laissez passer les pensées parasites qui pourraient survenir.

5- Répétez mentalement « Je prends contact avec les Annales Akashiques », plusieurs fois, lentement, en essayant de visualiser une intense lumière blanche qui vous enveloppe, ne forcez pas, n’essayer pas de vous concentrer avec force.

6- Au bout d’un certain temps, plus ou moins long selon les personnes, vous sentirez que vous êtes réellement enveloppé d’une intense lumière blanche, et vous ressentirez une incroyable sérénité intérieure, à ce moment-là, vous saurez que vous êtes entré dans les Annales.

7- A partir de là, toujours mentalement, vous pouvez poser une question ou demander à vous rendre dans un lieu en particulier. Le déplacement est généralement instantané, vous pouvez obtenir des images, des sons, voire les deux en même temps ou bien aussi une voix qui vous explique certaines choses en rapport avec votre demande, vous pouvez poser des questions sur ce que vous voyez au fur et à mesure de votre voyage initiatique, il n’y a que les limites que vous vous fixerez vous-mêmes.

8- N’essayez pas d’analyser ou d’intellectualiser ce que vous obtenez, prenez les choses telles qu’elles sont, même si cela vous paraît farfelu ou impossible. De toute manière, vous vous rendrez compte que vous ne pourrez pas déformer ce que vous avez vu.

A noter que pendant tout le temps de votre séance, vous ne dormez pas, vous êtes conscient de ce qui vous entoure (bruits, etc..). Même si les résultats des séances restent incrustés dans votre esprit, notez ce que vous avez vu et entendu avec le plus de détails possibles, car cela vous permettra peut-être de vérifier plus tard. Si votre voyage concerne un futur potentiel, vous ne pourrez pas le vérifier sauf si vous le vivez un jour, mais aussi si votre voyage concerne des sujets dont les réponses n’existent pas encore « officiellement » (questions technologiques).

Edgar Cayce obtenait l’information transmise dans ses lectures psychiques de deux manières principales : d’une part, en entrant en contact avec le subconscient de la personne pour laquelle il effectuait la lecture, d’autre part, en puisant dans «les Annales Akashiques», qu’il appelait également «le Livre de la vie» ou «le Livre de la mémoire de Dieu», archives complètes pour toutes les âmes depuis leur création, inscrites dans les coordonnées espace-temps.

Les Annales Akashiques peuvent être comparées à une gigantesque base de données informatique dans laquelle figurerait, pour chaque être humain, l’enregistrement intégral de ses actions, paroles, pensées et intentions depuis le début des temps. Néanmoins, ces Annales sont bien plus qu’un simple réservoir de renseignements, car elles ont une influence considérable sur notre vie quotidienne, nos rapports avec autrui, nos sentiments, nos croyances et les circonstances que nous attirons.

Les Annales Akashiques contiennent l’histoire de chaque âme depuis l’aube de la création, nous liant les uns aux autres puisque nous sommes tous UN. Elles donnent lieu aux archétypes et aux mythes, alimentent nos rêves et inspirent les esprits inventifs. Elles sont à l’origine des affinités et des animosités spontanées que nous ressentons, de nos passions et de nos aversions. Appartenant à l’Esprit divin, elles constituent une instance de jugement parfaitement objective qui s’efforce de nous guider, de nous éduquer et de nous transformer, afin que nous produisions le meilleur de nous-mêmes et que nous nous éveillions à notre véritable nature spirituelle.

Elles comportent, en outre, un éventail perpétuellement mis à jour de nos futurs possibles. Ceux-ci dépendent de la façon dont nous utilisons notre libre arbitre pour faire face aux situations qui se présentent à nous en vertu des données déjà acquises. Les Annales Akashiques sont donc une transcription du passé, mais aussi du présent et de l’avenir potentiel.

Edgar Cayce décrivit lui-même la manière dont il accédait aux mémoires Akashiques :
«Je me vois comme un point minuscule, hors de mon corps physique qui gît inerte devant moi. Oppressé par l’obscurité qui m’entoure, j’éprouve une angoissante sensation de solitude. Soudain, je remarque un rayon de lumière blanche. Toujours à l’état de point minuscule, je m’élève en suivant la lumière, sachant que je me perdrai si je m’en écarte.
En me déplaçant le long de ce sentier lumineux, je prends graduellement conscience de divers niveaux où existe du mouvement. Aux premiers niveaux bougent des formes vagues, horribles, grotesques, comme on en voit dans les cauchemars. Plus loin commencent à apparaître, de part et d’autre, des êtres humains contrefaits, dont telle ou telle partie du corps est hypertrophiée. Puis, nouveau changement, j’aperçois des formes en longue robe grise, encapuchonnées, se mouvant vers le bas. Progressivement, la couleur de ces formes devient moins terne. Tandis que leurs habits se font de plus en plus clairs, elles changent de direction et se dirigent vers le haut. Ensuite se profilent à droite et à gauche de vagues silhouettes de maisons, de murs, d’arbres, etc. ; mais là, rien ne bouge.
En poursuivant, je distingue de la lumière et du mouvement dans ce qui ressemble à des villes ou des cités normales. Le mouvement augmente. Je perçois alors des sons, d’abord une rumeur assourdie, puis de la musique, des rires, des chants d’oiseaux. Il y a de plus en plus de lumière, les couleurs deviennent très belles et la musique sublime. Les maisons disparaissent bientôt derrière moi ; devant, il n’y a plus qu’un mélange de sons et de couleurs.
Soudain j’arrive à une salle de registres. C’est une salle sans murs ni plafond.
J’ai conscience qu’un vieil homme me tend un grand livre, les Annales de la personne pour laquelle je suis venu chercher l’information.»

Une fois que Cayce disposait du registre, il sélectionnait l’information apte à aider l’intéressé dans sa vie présente. Les lectures mentionnaient uniquement ce qui s’avérait le plus utile, encourageant et prometteur. Elles donnaient en général des conseils pratiques destinés à permettre aux gens de vaincre leurs difficultés actuelles et de remplir leur mission sur la terre. Cayce se gardait toujours d’émettre des recommandations pouvant interférer avec leur libre volonté, c’est à- dire avec leurs sentiments, leurs jugements et leurs choix. Souvent, des lectures ultérieures divulguaient des renseignements supplémentaires, lorsque les personnes avaient grandi en esprit et assimilé l’information reçue précédemment.

Edgar Cayce semblait se rendre dans un lieu déterminé pour consulter le registre de ceux qui s’adressaient à lui. Cependant, les lectures soutiennent que « les Annales sont partout ».
Ces dernières se reflètent dans notre façon de parler, de penser et de nous comporter.
Elles se distinguent dans l’aura, le thème astrologique, les lignes de la main, les empreintes digitales, le groupe sanguin, etc. Il est possible d’y accéder en recourant à la voyance, aux rêves, à l’astrologie, à la numérologie, à l’auto-hypnose, à la prière et la méditation, aux rêveries imaginatives.

 

 

chakras et intelligences multiples