Pierres roulées : le sable

Pierres roulées : le sable

Quand les pierres roulées sont petites on les appelle du sable, un peu moins petites ce sont des graviers, quand elles sont plus grandes ce sont des cailloux, plus grandes encore, les galets et enfin, si ce sont des rochers venant de loin, ce sont des blocs erratiques.

L’espèce de pierres roulées collées ensemble par un mastic minéral ce sont les conglomérats.

Les usages du sable

Le sable (sabulum, en latin) offre plusieurs espèces. Le sablon est fin, entièrement composé de quartz, chaque grain vu au microscope se présente comme un fragment de cristal de roche.
Le sable des déserts appartient à cette catégorie. On l’emploie pour récurer la vaisselle, pour la fabrication du verre fin et des glaces, pour filtrer les liqueurs, pour remplir les sabliers.

Le sable de plaine, moins fin que le précédent, est employé comme fondement dans le pavage. Il sert à remplir, dans les chaussées de macadam, les interstices entre les pierres cassées, ainsi qu’à sabler les allées et les cours; on le mélange avec la chaux pour préparer le mortier. On nomme aussi cette espèce de sable sable de carrières, puisque son extraction a lieu, comme celle des pierres, dans les carrières; mais en général, tout endroit où l’on exploite les sables est une sablière.

Le sable de rivière
est toujours très fin, il entre dans la composition du verre noir ou verre à bouteilles.

S’il est entièrement lavé et qu’il ne renferme pas des parties terreuses, on le préfère à tout autre sable pour les mortiers. Quand il n’y a pas de sable de rivière à la disposition des ingénieurs et des architectes, il faut bien se contenter de celui de la localité et le choisir aussi pur que possible. On voit qu’il est pur si, en le lavant, l’eau reste limpide, on le sent aussi s’il rend un petit bruit sec, s’il crie quand on le frotte dans la main.

Vitruve dit : “Le sable est bon quand, après avoir été jeté sur un vêtement noir, il n’y laisse pas de trace. “

Le sable des mouleurs est tantôt gris, tantôt jaune ou verdâtre, on le prend toujours dans les carrières, jamais dans les rivières, car il faut qu’il ait une certaine ténacité et un certain onctueux dû à un mélange d’argile. Le sable de Fontenay-aux-Roses, excellent pour les moules fins, a longtemps été expédié aux fabriques étrangères, jusque dans la Russie.

Le sable vert du fondeur est légèrement argileux et assez gros, il sert à mouler les grosses pièces, telles que les gueuses.

Le sable micacé ou la poudre d’or renferme du mica jaune et brillant.

Le sable aurifère est du sable noir, ferrugineux, avec des paillettes d’or, comme son nom pourrait l’indiquer, si l’on écrivait orifère, — puisqu’en définitive nous parlons français et non pas latin.

Le sable arène est un sable très gros tenant le milieu entre le sable ordinaire et les graviers. Les Romains jetaient cette arène dans leurs cirques, où avaient lieu les combats des gladiateurs et des animaux féroces afin d’amortir les chutes et d’absorber le sang du vaincu et du vainqueur.

Les sables volcaniques comprennent les matières pulvérulentes qui sortent du cratère des volcans pendant l’éruption des laves, ce sont des cendres volcaniques qu’on utilise dans les ciments.

Il y a également des sables métalliques. Le sable vert du Pérou est du chlorure de cuivre,; le sable stannifère est composé presque entièrement d’étain en poudre on le trouve dans la presqu’île de Malacca et dans la mer, près de Cornouailles, en Angleterre. Ces sables métalliques  ne sdont pas considérés  comme des pierres, mais comme des minerais.

Quelles que soient les variétés des sables quartzeux, la petite dimension du grain leur donne la propriété des fluides, qui est de répartir d’une façon égale la pression qu’ils exercent par leur poids et celle qu’on leur fait supporter accidentellement.

Cette propriété est utilisée pour le décintrement des grandes voûtes en pierre. A cet effet, le sable est enfermé dans des sacs ou dans des cylindres en tôle qui servent de supports aux montants des cintres. Lors du décintrement, on fend les sacs, ou l’on enlève les bouchons qui fermaient les cylindres; le sable s’écoule, et les montants s abaissent avec lenteur et régularité. On sait que si les bois sont enlevés trop rapidement, les voussoirs peuvent prendre dans leur descente une certaine vitesse, et provoquer la rupture de la voûte.

chakras et intelligences multiples
Chakras & intelligences multiples