Des minéraux comestibles

minéraux comestibles, peut-on manger des minéraux? - www.pierresmagiques.com

Peut-on vraiment manger les minéraux ?

Le granite n'est pas comestible, mais on peut utiliser dans la nourriture d'autres comme, par exemple, la halite qui est du chlorure de sodium. Ce utilisé pour la production de sel, est consommé par l' dans une quantité moyenne de 6 à 8 kilos par an.

Secrets de Beauté Éternelle Révélations des Recettes de Beauté de l'Égypte Antique

Nous mangeons certains minéraux sans le savoir.

Dans l'antiquité les marchands mélangeaient du talc, ou de la barytine (baryte) à la farine.
Aujourd'hui, le talc est utilisé par les confiseries pour saupoudrer les bonbons afin qu'ils ne collent pas… de nombreux sont utilisés dans l'agro-alimentaire.

Des minéraux et des roches, capables de filtrer et purifier l'eau sont très utiles dans la vie moderne. Ainsi la a une structure microporeuse capable de contenir la pollution.
Le noir permet de filtrer et purifier l'eau en absorbant  les substances nocives.
Au moyen-âge on mettait du noir dans l'eau pour la rendre potable, on l'utilisait aussi pour le salage des concombres ou la fermentation du chou ce qui permettait de conserver ces aliments plus longtemps.

Des minéraux qui guérissent

Le d'une belle couleur bleu foncé possède des propriétés curatives. Dans l'Inde ancienne, on l'utilisait pour guérir les maladies de la peau et des yeux. Les Grecs de l'Antiquité utilisaient le sulfate de cuivre pour traiter la surdité et l'inflammation des amygdales, les maladies du nerf sciatique, l'arthrite, les contusions et les fractures ainsi que l'épilepsie.
Les bélemnites sont des squelettes fossilisés de céphalopodes anciens ressemblant à des calamars. Ils vivaient dans des mers chaudes peu profondes pendant les périodes du Jurassique et du Crétacé. En Russie, ces fossiles sont surnommés «les doigts du diable». En , on utilise une pour la guérison des blessures.

En Russie on a toujours traité de cette façon la tuberculose, et à la fin du 19ème siècle, Robert Koch a effectivement découvert grâce à une expérience biologique que ces fossiles absorbent le bacille tuberculeux.

Secrets de Beauté Éternelle Révélations des Recettes de Beauté de l'Égypte Antique