guide gratuit des pouvoirs, propriétés et vertus des pierres précieuses, cristaux et minéraux

La glyptique, technique de gravure sur pierres précieuses

Mise à jour le 6 janvier 2021 par pierresmagiques

La glyptique, technique de gravure sur pierres précieuses

glyptique ou l’art de graver les pierres précieuses

La gravure sur pierres gemmes permet de réaliser avec les teintes naturelles de la pierre des effets donnant le mieux possible le modelé et la coloration des objets à reproduire.

Pour les camées on utilise des pierres multicolores, l’effet désiré étant obtenu grâce à la multiplicité des diverses couches colorées de la pierre que l’on entaille plus ou moins suivant la teinte qu’on veut découvrir.
L’art de la glyptique concerne donc, non seulement le choix judicieux des pierres en vue d’un travail déterminé,mais aussi les procédés utilisés pour atteindre ce but.

Aussi, comme l’a exprimé très justement E. Babelon, « ce que nous admirons dans les plus beaux camées, ce n’est pas seulement, comme en sculpture, le mérite artistique, ce sont aussi ces couches multicolores, ici fermes et éclatantes, là atténuées et mourantes, qui donnent à la composition l’élégance d’une miniature due au pinceau du plus habile coloriste. La plus achevée des gravures sur la plus belle des gemmes : tel est l’idéal du genre « .

Les  intailles sont exécutées  le plus souvent sur des pierres transparentes ou translucides. Les sujets traités sont plus limités que dans la gravure en camées et comme ils sont surtout réservés aux cachets, armoiries ou devises, on les grave à l’envers de manière que l’empreinte se produise dans son véritable sens.

Contrairement à ce qu’on pourrait supposer, l’outillage du graveur en pierres fines est des plus rudimentaires : un établi, un ou deux tours, quelques outils, cinq ou six flacons et godets, voilà tout ce qu’il lui faut pour produire ses plus beaux chefs-d’œuvre.

Aussi, les graveurs de l’antiquité seraient-ils quelque peu surpris, s’ils revenaient sur terre, de voir dans les ateliers de nos graveurs modernes les mêmes procédés et presque les mêmes instruments qu’ils utilisaient.

Seules, les substances employées pour produire l’usure sont plus variées, et surtout mieux appropriées à la dureté des gemmes et à la nature du travail à effectuer : dégourdissage, sciage, forage, aplanissage, finissage, polissage.

cliquez ici pour voir le stylo de gravure sur pierres