Fonctionnement de la lithothérapie


Comment fonctionne la lithothérapie

Il est prouvé depuis longtemps que toute matière est composée de molécules lesquelles sont elles même composées d’atomes.

Tous ces éléments vibrent en permanence.

Les pierres émettent ainsi une vibration qui leur est propre selon les éléments qui les composent.

Le corps humain ne fait pas exception à la règle et chaque organe présente également un taux vibratoire qui lui est propre, organes eux-mêmes irrigués par de nombreux méridiens énergétiques.

De même, il a été prouvé par de nombreuses expériences scientifiques que le corps contient de nombreux minéraux et cristaux.

Il n’est donc pas présomptueux d’affirmer que l’homme est vibratoire.

Le principe de la lithothérapie est donc de trouver la pierre la plus appropriée à la problématique afin que les vibrations complémentaires émises par l’homme et la pierre entrent en résonance et en harmonie.

Le choix d’une pierre pourra se faire selon de nombreux critères, certains très rationnels, cependant il sera préférable de laisser faire son intuition, laissant s’établir un lien entre l’esprit et la pierre, le corps sachant ce qui est bon pour lui.

Les pierres fonctionnent à différents niveaux en interaction par leur état vibratoire, en fonction des fréquences propres à chaque minéral, par leurs propriétés physico-chimiques basées sur la structure cristalline des minéraux.

Ainsi de nombreux cristaux naturels sont piezoélectriques.

(quartz, topaze, tourmaline) de par leur composition en éléments minéraux : ceux-ci seront ainsi diffusés à dose infinitésimale au contact de la peau, de par leur couleur (déterminée par les minéraux présents) et la longueur d’onde émise et mesurable (ondes vibratoires chromatiques).

Leur énergie se diffuse ainsi dans tout notre système énergétique à travers les nerfs, les tissus et nos méridiens.

L’utilisation des pierres en thérapie holistique n’est pas limitée à l’Homme.

Depuis de nombreuses années, leur nombreuses propriétés sont utilisées dans des domaines aussi inattendus que variés : l’exemple le plus couramment cité concerne le quartz utilisé pour ses propriétés piézoélectriques dans les montres pour générer des impulsions d’horloge ainsi que dans les mémoires d’ordinateurs.

voir aussi