Civilisation des pierres, lithothérapie de l’environnement

lithothérapie de l’environnement

L’archéologie témoigne de l’importance des éléments provenant du monde minéral à travers les différents stades de l’évolution humaine.
Du simple matériau de construction des monuments sacrés du néolithique aux métaux et pierres précieuses utilisés par des civilisations plus récentes pour la fabrication de pièces d’orfèvrerie, l’élément minéral a toujours été au cœur de l’évolution humaine et a permis à l’Homme d’exercer sa créativité au-delà d’un simple usage utilitaire.
Il est un domaine méconnu où les pierres et les minéraux ont également joué un rôle capital dans la vie de l’Homme à travers les différentes civilisations : le domaine de la santé et du bien-être.
De tout temps, la substance minérale de notre planète a été perçue par l’humanité comme le point de départ de la vie biologique et son alliance avec l’eau reste au fil de l’évolution le vecteur principal de la vie sur Terre, la matière organique étant essentiellement constituée d’eau et de minéraux.

Se basant sur l’observation de la nature, la connaissance intuitive de l’influence des minéraux sur la vie humaine, partagée au fil de l’histoire par de nombreuses civilisations, a été à l’origine de l’emploi des cristaux et des métaux pour un usage thérapeutique et initiatique.

Ainsi, les propriétés et les vertus des différents minéraux ont inspiré aux chamans et thérapeutes de toutes les époques des techniques et des remèdes efficaces, y compris dans le domaine du soin énergétique. De tout temps, les civilisations ont également reconnu l’importance du monde minéral dans le développement spirituel de l’Homme et les pierres ont toujours été au cœur des cultes religieux et des rites initiatiques.

pierres de turquoise
pierres de turquoise, un usage sacré

On faisait par exemple un usage sacré de la turquoise aussi bien dans l’antique civilisation égyptienne, qu’en Asie ou encore dans le monde amérindien, où les minéraux sont encore aujourd’hui grandement respectés et considérés comme des gardiens et esprits protecteurs.

Ces anciennes connaissances, que l’on aurait pu croire perdues au gré des bouleversements de l’histoire, suscitent aujourd’hui un regain d’intérêt tant elles démontrent d’aptitudes à harmoniser de nombreux déséquilibres liés au mode de vie actuel de l’être humain.

légendes:

Il existe de nombreuses légendes attribuées à certaines pierres précieuses, cristaux, pierres fines :

Le saphir et les pierres cyaniquees, telles que la saphirine et le lapis-lazuli ou lazulithe possèdent un pouvoir curatif éprouvé tant sur l’ophtalmie que sur le virus rabique.

Le rubis calme la colère et conjure les fantômes.

L’émeraude active la mémoire et apaise les crises d’épilepsie,

L’hypersthène préserve de la peste, des contagions, de la foudre et de l’insomnie.

L’améthyste combat radicalement l’alcoolisme et les addictions de toutes sortes. L’améthyste change de couleur, en passant d’un ton bleuâtre au rougeâtre et vice versa pour vous avertir que vous courez un danger imminent.

La topaze procure l’intuition vraie, la prémonition de l’avenir, l’inspiration, protege contre les agressions.

Le béryl trempé dans l’eau transmet à celle-ci la vertu de rendre sympathique la personne qui la boirait,

La stibine purifie l’air vicié et guérit les fièvres,

La chrysocolle est un puissant remède contre la goutte.

La tourmaline peut être consacrée efficacement à l’usage que les anciens faisaient de l’odorant réséda, «herbe d’amour», pour le pansement des plaies, des blessures ou des piqûres d’insecte. Bue à jeun, une eau dans laquelle à macéré une tourmaline dans de l’eau fraîche, enlève la migraine.

Semblable par sa vertu à l’alaquéca, purite des Indes, le grenat rétablit la régularité dans la circulation du sang et arrête les hémorragies tout en communiquant la gaieté et la confiance en soi.

La turquoise passe pour un talisman contre le vertige. La turquoise, pierre sensitive, meurt en verdissant quand son propriétaire est atteint d’un mal incurable.

L’opale est bonne pour la sécurité et le succès.

Le jade, surnommé «pierre néphrétique» a raison du mal des reins

L’onyx calme l’hystérie, les maux de gorge et les douleurs de la dentition.

La calcédoine attire la réussite dans les affaires difficiles, met fin aux dissensions, détourne des procès.

La pyrite, si on la glisse dans la bouche, étanche la soif et, sous son influence, on prend goût a la solitude dans le recueillement.

La pyrite marcassite symbolise la réalisation spirituelle de chacun étendue aux dimensions de l’univers.

La hiddenite permet de trouver le sommeil.

La sélénite facilite les relations et apporte des songes prophétiques.

La serpentine stop les hémorragies et provoque le sentiment de l’amour vrai.

Le diamant perd momentanément son éclat, se givre même, au contact de la main d’un traître,

L’émeraude, pierre de chasteté, se ternit au moment où la personne qui la porte est en train de commettre un écart dans les moeurs.

voir aussi